• السلام عليكم

    Bonsoir,

     

    J'ai fait cette recette avant-hier ou avant je ne sais plus... eh oui c'est ce qu'on appelle le "SNU" = syndrome du neurone unique qui survient généralement pendant la grossesse et ne vous quitte plus.... l'une des joie de la grossesse... dont on ne nous parle pas ! Et c'est pire après ... surtout les premières semaines après l'accouchement, on se met en mode "survie" enfin je ne parlerai point de tout cela sinon je vais faire fuir les futures mères... Aaaah la grossesse que de belles choses... Et l'accouchement... un vrai moment de bonheur... il parait même qu'une fois le (ou les) loupiot(s) dans les bras on oublie tout... (ah bon ?!) Enfin c'est que du bonheur (ou presque)

    Trêve de plaisanterie on les aime nos bout'choux mais, non, on oublie pas ce qu'ils nous ont fait vivre et c'est peut être pour ça qu'on les aime encore plus ^^

    Bref j'ai donc fait cette recette... un jour... j'en avais entendu parler et comme j'avais besoin d'un petit défi je me suis lancée dans la confection de ce pain après tout, cela ne pouvait être que le même principe qu'une pâte feuilletée... bon par contre avec 2 loupiots dans les pattes je ne me voyais pas faire X tours de pâte à X temps d'intervalle donc j'ai fait tous les tours de pâte d'une seule traite et le résultat était plutôt satisfaisant.

    Je n'avais aucune recette sur laquelle m'appuyer je suis donc partie à l'aveuglette avec comme base une pâte à pain, du beurre, du roquefort...

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Ce qui fût terrible c'est qu'une fois qu'on avait croqué dans ces petits pains c'était dur de s'arrêter...

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    J'avais fait une poolish à l'avance (24h mais ce n'est pas une étape obligatoire)

    1 càc de levure boulangère sèche

    1 càs de farine

    2 càs d'eau

    Mélanger le tout et laisser fermenter à température ambiante 12h puis au réfrigérateur. Sortir 1h avant de l'utiliser.

     

    Pour la pâte à pain j'ai fait simple (enfin comme une pâte à pain)

    200g de farine T65

    100g de farine bise

    (ou simplement 300g de farine t65)

    1 càc de sel

    La poolish

    Environ 200m ml d'eau

     

    Dans un robot pétrin (ou avec vos mimines) pétrir la farine avec le sel et l'eau (à ajouter petit à petit car la quantité dépend de votre farine).

    Lorsque votre pâte est bien élastique, ajouter la poolish et pétrir 1 à 2 minutes.

    Laisser reposer 1h, couvert.

     

    Pendant ce temps préparer le tourage :

    75g de beurre à température ambiante

    80g de roquefort (ou n'importe quel fromage bleu)

     

    Avec un batteur mélanger le beurre et le roquefort afin d'obtenir une pâte homogène

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Déposer cette pâte sur un film plastique, recouvrir  et avec un rouleau former un rectangle puis mettre au réfrigérateur pour que le tout durcisse (sinon lorsque vous ferez les tours ça va fuir de tous les côtés)

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Dégazer la pâte et l'étaler en un grand rectangle puis y déposer le rectangle de beurre/roquefort

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Recouvrir puis faire tourner d'un quart vers la droite et étaler en rectangle puis replier, re tourner d'un quart vers la droite étaler et plier ainsi 4 fois en tout.

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Lors du dernier tour étaler la pâte et couper en 7 parts comme ceci

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

     

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Disposer sur 2 plaques recouvertes de papier sulfurisé, couvrir et laisser pousser 1 à 2h.

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Faire la "dorure" :

    2 càs d'huile d'olive

    2 càs d'eau

     

    Un peu de thym

     

    Badigeonner les pains de la dorure et parsemer le thym.

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Faire cuire à 200°C 15 à 20 minutes

     

    Pain feuilletée au roquefort {même pas peur}

     

    Enjoy ^^

    Google Bookmarks

    24 commentaires
  • السلام عليكم

    Bonsoir,

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Bon je profite que les petits soient au lit pour venir partager ma tarte du jour avec vous et les quelques souvenirs dont je vous avais parlé...

    En plus il s'avère que c'est justement en allant en vacances dans le sud, là où j'ai passé quelques années d'enfance, que j'ai eu envie de refaire des tartes, avec la femme de mon grand père (Ginny qui a été comme une mère pour moi) on parlait Pie en regardant un livre de recettes en anglais et en faisait justement une tarte aux mûres (oui on est du genre multitâches dans la famille) et cela m'a "redonné" goût à la cuisine où du moins je me suis vraiment dite qu'il fallait que je prenne un peu de temps pour la cuisine de retour à la maison...

    Les pies (tartes) étant vraiment ce que j'aime faire et manger, il fallait que je prenne le temps d'en faire une et puis j'ai enfin fait les courses (oui bon ça vous vous en fichez surement mais ça compte) du coup avec tout ce qu'il fallait je n'avais plus d'excuses... et que ça fait du bien de retourner un peu en cuisine... En plus les petits aiment bien me regarder "travailler" ... je ne dirai pas de qui ils tiennent ^^

    Bref avec ma petite famille on est donc parti dans le sud et pleins de souvenirs ont rejailli, que du bonheur ces années passées chez mes grands parents. Je me souviens quand je devais faire 3km de vélo (allée seulement donc 6km dans la journée quand je ne rentrais pas à midi...) pour aller à l'école ou quand, avec ma soeur, on avait notre argent de poche et qu'on allait au village à pied pour s'acheter 5 francs de bonbons... on était motivé...

    La campagne c'était la liberté, on partait le matin, parfois, avec notre pique-nique dans notre sac à dos, des bottes en caoutchouc et à l'aventure... c'est vraiment le cas de le dire puisqu'une fois on s'est même perdu, nos grands parents ont du appeler les villageois pour les aider à nous trouver... Mais nous toujours avec notre insouciance quand on les entendait nous "appeler" au loin on répondait "ramener nous un mac doooooo" ah jeunesse quand tu nous tiens.... d'autant que mac do c’était pas le genre de la maison...

    On a aussi eu le privilège d'avoir des chevaux qu'on pouvait monter à notre convenance, d'ailleurs je me souviens qu'une fois ma soeur s'est reçu un sacré coup de sabot la pauvre... une autre fois elle est partie en balade avec une copine, résultat sa copine est revenue avec 2 bras cassés (en passant par la case hôpital)

    Et puis ces après midi passées à la rivière, dans les cascades, ou bien la cueillette des champignons et toutes les bêtises idées qu'on avait pour s'amuser... une chose est sûre c'est qu'on avait pas besoin de télé ou de la dernière barbie à la mode pour s'occuper !

    En fait je crois qu'il faut connaitre le lieu pour s'imaginer ce qu'on a pu y vivre, c'est juste magnifique, magique... SubhanALlah !

     

    Vue du potager

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Au pied des cevennes

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Vue sur les écuries

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Sur le chemin de la maison (En allant chercher les fameuses mûres de la tarte) en quad

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Le petit sentier de toutes nos aventures

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    La vue depuis le salon

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Bon sur ces paroles et photos je passe à ma recette du jour , j'avais envie de quelque chose de doux et sucré pour cette recette et chez mes grands parents on y avait mangé du caramel au beurre salé, donc je partais avec 2 bases: une tarte et du caramel au beurre salé... à ceci je ne pouvais qu'y ajouter du chocolat .... mon mari n'étant pas fan du chocolat noir... pour lui faire plaisir j'ai choisi le chocolat blanc, quelques noisettes s'y ajoutent et le tour est joué !

    Vite vite la suite car j'ai encore du linge à étendre et il faut bien que je me repose avant la tempête de la nuit... quoi chez toi on n'a pas annoncé une tempête ?!?! ah ben c'est que tu n'as surement pas 2 petits amours qui vont te réveiller 2 à 3 fois (multiplier par 2) dans la nuit. Profitez de votre sommeil chères lectrices ^^

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Une tarte caramel au beurre salé (aux cristaux de sel de guérande très exactement), éclats de noisette et mousse au chocolat blanc

     

    Pour une grosse tarte

    (j'ai utilisé un moule à "pie" haut mais un moule bas fera l'affaire)

     

    La pâte:

    280g de farine

    150g de beurre

    5 càs de sucre

    1 bonne pincée de sel

    Un peu d'eau

     

    Mettre la farine dans un saladier avec le sucre et le sel, mélanger puis y incorporer le beurre froid coupé en morceaux.

    Fraiser puis ajouter un peu d'eau pour pouvoir ramasser la pâte.

    Étaler la pâte et la mettre dans un moule fariné et la piquer.

    Faire cuire à blanc à 180°C pendant 20 minutes environ.

    Réserver

     

    Caramel au beurre salé :

    130g de sucre

    60g beurre aux cristaux de sel de guérande (ou beurre salé simplement)

    100ml de crème liquide

    2 càs d'eau

     

    Verser le sucre et l'eau dans une casserole et faire cuire jusqu'à ce qu'il brunisse, ajouter le beurre hors du feu puis remettre sur feu doux 1 à 2 minutes, hors du feu ajouter la crème puis laisser tiédir.

    Réserver un fond de caramel pour la déco

    Verser le reste sur le fond de tarte et ajouter une bonne poignée de noisettes concassées. Mettre au réfrigérateur le temps de faire la suite.

     

    Mousse au chocolat blanc:

    180g de chocolat blanc + 50ml de crème liquide

    250ml de crème liquide à 30% de matière grasse

     

    Faire fondre le chocolat blanc avec les 50ml de crème liquide puis réserver jusqu'à ce que cela tiédisse.

    Monter la crème en chantilly avec un batteur sans rien y ajouter.

    Lorsque le chocolat est tiède l'incorporer à la crème chantilly.

    Verser la mousse dans le fond de tarte et décorer d'un peu de caramel et noisette.

    Remettre au réfrigérateur et sortir la tarte au dernier moment.

     

    Tarte pleine de bonnes choses et souvenirs d'enfance part 2

     

    Enjoy ^^

     

    Google Bookmarks

    13 commentaires
  • السلام عليكم

    Bonsoir,

     

    Me revoilà après une longue absence mais c'est que 2 petits loulous ça prend du temps...

    Mais bon parlons d'autre chose...

    Hier mon mari m'a gentiment proposé d'aller promener les enfants pour que je puisse faire quelque chose pour moi et bien la première chose qui m'est venue en tête c'est d'aller faire un petit tour en cuisine histoire de me faire un bon gouter...

    J'avais un pot de crème de marrons qui "trainait" dans le frigo que ma soeur et mon frère avait entamé lors de leur visite et il fallait que je l'utilise...

    N'ayant pas fait mes courses je n'avais pas grand chose dans le frigo MAIS j'avais une banane dans le congélateur (??? oui je sais plus pourquoi elle y était d'ailleurs mais du coup cela m'a bien servi...)

    Donc bon je me suis décidée à faire un milkshake.

     

    Milkshake aux marrons et souvenirs d'enfance....

     

    Avant de vous donner la recette il faut que je vous parle de ce qu'évoque pour moi la crème de marrons...

    Souvenirs d'enfance lorsqu'on allait avec ma soeur dans la maison de vacances de ma grand mère en Ardèche, où elle y faisait d'ailleurs de la crème de marrons, on y mangeait de la crème budwig, on allait à la marre aux tétards, on mettait en scène des "pestacles", on allait à la rivière, et.... on rentrait à la maison les pieds pleins d'échardes "ouille mamiiiiiiiiiiie on a mal aux pieds"

    J'y ai pensé tellement fort à cette maison que j'en ai même rêvé cette nuit, je m'y revoyais avec soeur mais c'était l'ambiance d'avant avec nous maintenant... Je redécouvrais cette magnifique maison dans les hauteurs avec sa baie vitrée et sa vue sur les châtaignées, une magnifique odeur, que de bons souvenirs ....

    Et tout ça nous amène donc à cette recette avec un pot de crème de marrons qui traine dans le frigo et une banane qui traine dans le congèle... comme quoi il ne m'en faut pas beaucoup pour m'évader !

    Ça c'est la faute à mes vacances, enfin je vous en parlerai surement dans un autre billet, un autre jour pour un autre lieu et d'autres souvenirs cette fois ci chez mon grand père (ça a du bon parfois les familles recomposées)

    Enfin voici la recette de ce fameux milkshake aux marrons qui fait voyager...

    Pour 2:

    1 banane coupée en morceaux et surgelée (la veille)

    4 grosses càs de crème de marrons

    2 cup (tasse) de lait (végétal ou animal) bien frais

     

    Mettre le tout dans le blender et bzzzzzzzzz

    Verser dans 2 grands verres et décorer de pépites de chocolat, flocons d'avoine et noisettes concassées.

    Boire immédiatement

     

    Milkshake aux marrons et souvenirs d'enfance....

     

    Milkshake aux marrons et souvenirs d'enfance....

     

    Enjoy ^^

     

    Google Bookmarks

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires